La campagne « Orangez-vous » contre les violences domestiques lancée

soumare Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le coordonnateur résident du système des Nations-Unies en RDC, Moustapha Soumaré, a procédé, hier mardi 25 novembre 2014 à l’hôtel Faden House de la Gombe, au lancement officiel de la campagne des 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes et jeunes filles en vue de faire cesser ces violations graves des droits de la femme et de sa dignité. Campagne dénommée «Unité : tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes », elle connait, pour cette année, deux spécificités, notamment le choix d’oranger (mettre de la couleur orange partout) nos quartiers et la promotion de l’initiative ‘’HeForShe’’, qui consiste à encourager les hommes et les garçons à se faire les défenseurs et les agents du changement pour l’instauration de l’égalité des sexes et des droits de femmes.

 

Dans son mot de circonstance, Moustapha Soumaré a invité les gouvernements tant national que provinciaux, les organisations internationales et les ONG, à organiser des activités de sensibilisation et d’insérer également dans ces activités des programmes de renforcement de capacités des femmes, afin de les rendre beaucoup plus autonomes. Il a également salué l’engagement des autorités de la RDC dans cette lutte avec la nomination d’un conseiller auprès du Chef de l’Etat en cette matière et aussi la mise en place, au sein des FARDC, du plan d’action de la lutte contre ce fléau, avant d’inviter les médias durant ces 16 jours à sensibiliser la population sur cette lutte.

Pour sa part, la représentante d’ONUFEMMES, Françoise Ngendahayo, a relever que la lutte contre les violences faites aux femmes est un défi pour son organisation qui mettra tout en œuvre, avec l’appui des partenaires et du gouvernement, pour faire cesser ces violations graves des droits de la femme. Elle a également souligné que cette campagne implique des individus et des organisations, à travers le monde qui militent pour l’élimination de toutes formes de violence faites aux femmes et aux jeunes filles. D’où son invitation à l’assistance à l’adhésion en ligne à cette campagne « He For She », mouvement de solidarité pour l’égalité de sexe.

 

Pour rappel, les statistiques indiquent que plus de 700 millions de femmes à l’échelle mondiale actuellement en vie se sont mariées alors qu’elles étaient encore enfants et pratiquement toutes les victimes de l’exploitation sexuelle, estimées à 4,5millions, sont des femmes et des filles. 1 femme sur 3 à déjà été victime de violence physique ou sexuelle le plus souvent commise par un partenaire intime. Environ 120 millions de filles ont été forcées à avoir des relations sexuelles ou à s’adonner à d’autres actes à caractère sexuel à un moment donné dans leur vie dont 133 millions de femmes et des filles dans 29 pays ont subi des mutilations génitales féminines, rappelle-t-on.

Tshieke Bukasa

Leave a Reply