Campagne de riposte contre la polio : Makwenge satisfait

 Le ministre de la Santé, Victor Makwenge a déclaré, au cours d’une conférence  tenue lundi, être satisfait de la campagne de riposte contre la poliomyélite  organisée du 20 au 24 janvier dans les provinces de Bandundu et du Kasaï  Occidental.
 Le ministre de la Santé a dit que sur les 16 zones de santé, 2.919.533 personnes  ciblées, 3.369.286 ont pu être vaccinées, soit 115,4% dans le Bandundu. Au Kasaï  Occidental, sur 80 de zones de santé, 2.342.063 sur 2.472.059 personnes ont été  vaccinées soit 106%.

 

 Le ministre a remercié, pour ce faire, le gouvernement, les partenaires  traditionnels et la presse pour leur implication. Il a demandé aux habitants du
Bas-Congo, du Bandundu, de l’Equateur, du Katanga et du Kasaï occidental de  redoubler d’efforts en vue de réussir la deuxième phase de riposte pour les uns  et la première phase pour les autres. Il les a invités à veiller  rigoureusement sur les règles d’hygiène élémentaire.
 Il a rappelé que depuis le mois de mai 2010, la RDC a été classée parmi, les  pays à circulation rétablie de poliomyélite. Selon lui, jusqu’à la veille de  l’organisation de la campagne de riposte contre la polio, 91 cas de Polio virus  sauvage (PVS) type I ont été notifiés et sont repartis dans les 4 des 11  provinces que compte le pays. Parmi les 91 cas, cinq sont des sujets de plus de  15 ans (jeunes adultes). L’épicentre de l’épidémie a été la province du Kasaï  Occidental, a révélé Makwenge, avec 63 cas de PVS suivi du Bandundu avec 20 cas  PVS, katanga avec 6 cas, Bas-Congo avec 2 cas.
 Le ministre a ajouté que depuis le mois d’octobre 2010 jusqu’à la veille de la  récente campagne, le gouvernement a constaté et fait face à une épidémie de  paralysie flaque aigue à Kikwit au Bandundu, où 81 cas dont 23 décès ont été  enregistrés chez les adultes et les enfants avec 9 cas confirmés de PVS. 

Sylvestre Saïdi Nyota

Leave a Reply