Bulupiy apaise la colère des agents des ex-banques publiques liquidées

Le sit-in prévu la semaine dernière par les agents des ex-banques publiques liquidées (Banque de Crédit Agricole, Banque Congolaise du Commerce Extérieur et Nouvelle Banque de Kinshasa), devant l’immeuble du ministère des Finances sur le boulevard du 30 juin, bien que renvoyé à plus tard, est toujours suspendu en l’air, à en croire l’Intersyndicale nationale de tous les ex-travailleurs.
Cadres et agents de ces banques du Portefeuille, ne cesse de réclamer le règlement des arriérés de salaires et des décomptes finals depuis que ces établissements bancaires avaient été placés en liquidation forcée, le 10 mars 2003.

L’Intersyndicale nationale de tous ces ex-travailleurs accusée à l’époque, de faire le jeu des responsables des institutions républicaines, après des audiences sollicitées et des entretiens obtenus avec ces dernières, croit que cette fois-ci, la manière forte peut aider à débloquer la situation. C’est dans ce cadre qu’elle entendait organiser la semaine dernière devant le ministère des Finances, sur le boulevard du 30 juin, un sit-in, pour montrer aux autorités gouvernementales qu’elle en avait marre d’attendre indéfiniment des promesses qui se sont révélées toutes élastiques.

En dernière minute, le Vice-premier ministre et ministre en charge de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale a.i. et ministre des PTT, sur instructions du Premier ministre, saisi en son temps par le panel d’inspection de la Banque mondiale, a désamorcé la bombe. En effet, par sa lettre du 20 juillet, adressée au président de la Commission chargée de l’examen et de l’exécution des recommandations de l’Assemblée nationale, dont copie a été réservée au président national de l’Intersyndicale nationale de ces ex-agents des banques publiques liquidées, Bulupiy Galati a instruit cette structure  d’établir, avec le concours du Copirep et des délégués de ce syndicat, un rapport détaillé de la certification de leurs décomptes finals.
Cette certification, a insisté le Vice-premier ministre et ministre de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale a.i., permettra au gouvernement, avec l’appui de ses partenaires, de clôturer définitivement ce dossier.

A la suite de cette correspondance, une réunion de l’Intersyndicale nationale des ex-travailleurs des banques du Portefeuille liquidées, s’est tenue pour décréter la suspension du sit-in jusqu’à nouvel ordre. Cette manifestation pacifique ne pourra être organisée que si l’exécutif n’honorait pas ses engagements   

J.R.T.

Leave a Reply