Boshab à l’écoute de l’Equateur

 Après Goma au Nord-Kivu, Kindu au Maniema, Mbuji-Mayi, Ngandajika et Kabinda au Kasaï Oriental, le Secrétaire Général du PPRD (Parti du Peuple à la tête d’une forte délégation qui a quitté Kinshasa hier mardi 22 février aux premières heures de la matinée, s’est retrouvé en début d’après-midi à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur. Dans cette ville, il a procédé à l’ouverture du 1er Colloque de son parti, dans l’enceinte de l’ISP, organisé en prévision de prochaines consultations populaires.
S’adressant pour la circonstance aux cadres et militants de la Fédération du PPRD/Equateur, à travers leurs sœurs et frères de Mbandaka, Evariste Boshab a fait savoir d’emblée que l’objectif premier de sa mission était de se mettre à l’écoute de ces derniers, de manière à mieux cerner les problèmes qui se posent à eux sur le terrain et d’y apporter, tant soit peu, des réponses.

 Il a ensuite exhorté les filles et fils de l’Equateur à travailler à l’unisson, afin de participer activement à son développement. Il en a appelé à l’enrôlement massif de toutes les personnes en âge de voter, afin de permettre au PPRD d’aligner des représentants à tous les échelons, et de barrer la route au mensonge, à l’intoxication.
 Evariste Boshab, émissaire de l’ « Autorité morale » du parti, a plaidé pour l’adhésion massive des concitoyens de l’Equateur à son programme d’action. A son avis, Joseph Kabila est resté très attaché à cette province. Le soi-disant malentendu entre ce dernier et les ressortissants de l’Equateur n’existe que dans l’imagination des détracteurs du PPRD, mus par des intérêts égoïstes. Le Secrétaire Général du PPRD a sollicité l’indulgence des autochtones face à ce qui paraît à certains comme l’oubli de leur province dans la conduite des 5 chantiers de la République.
 La base du parti doit rester fortement mobilisée, a insisté Boshab, et opérer le bon choix, celui de  Joseph Kabila, pour lui donner une majorité parlementaire qui va lui permettre de barrer la route aux vendeurs d’illusions. Il a à l’occasion dénoncé la tentative de prise en otage de l’Equateur par un groupe de personnes qui professent l’idéologie de la division, de la violence, de la haine, etc.
 Chaque militant et chaque militante du PPRD ont été invités à faire leur introspection, à observer la discipline et les consignes du parti.
      Anaclet Vungbo, envoyé spécial à Mbandaka

 

Leave a Reply