Bonana 2011 : 52 nouveaux transformateurs pour soulager N’Djili et Kisenso

Deux membres du gouvernement, Gilbert Tshiongo Tshibinkubula wa Tumba, ministre de l’Energie et son homologue de l’Economie, Jean-Marie Bulambo Kilosho, ont réceptionné, hier mercredi 29 décembre 2010 devant le dispensaire de la Société nationale d’Electricité (Snel), des matériels électriques nouvellement acquis par cette entreprise. Il s’agit essentiellement d’un lot de 52 transformateurs de tension pimpant neuf et des câbles électriques. En clair, on y retrouve 33 transformateurs de marque égyptienne ABB de 20/0,4Kv-630 KVa et 19 autres d’origine belge « Pauwels » de 6,6 KV/630 KVa. 
 
            Présent à cette cérémonie, l’Adg de la Snel Daniel Yengo Masampu a précisé que sur financement d’un don de la Banque Mondiale et sur fonds propres de la Snel, cet investissement de plus d’un million de dollars est destiné à la conversion de 18 cabines à N’Djili et 15 à Kisenso afin « de décharger les sous-stations de Lemba et Masina ». Par ailleurs, a-t-il ajouté, 35 autres cabines complètes seront disponibles vers la fin du mois prochain, en provenance de la France.
Rappelons pour le cas de Kinshasa quesur un parc de 1.766 cabines, environ 431 travaillent en surcharge, d’où les délestages, alors que 29 cabines sont consignées pour transformateurs avariés, d’où les poches noires. 
            Pour sa part, le patron de l’Energie nationale, Gilbert Tshiongo, a fait noter que ce geste est un début de solution aux problèmes urgents de délestages, en attendant la maîtrise de la situation par les moyens financiers et matériels beaucoup plus importants en cours de mobilisation. « Ce ne sont pas les quartiers les plus nantis qui sont pris en compte dans ce plan, mais les Kinois les moins favorisés vivant dans des communes populaires… » a-t-il souligné, en promettant une descente effective sur le terrain dans les prochaines heures pour veiller à l’installation effective de ces matériels. Par la même occasion, il a salué la prompte réaction du staff de la Snel qui avait été instruit de réactiver avec empressement le déploiement de tous ces matériels sur les réseaux dans les jours et semaines qui suivent. D’ores et déjà, a-t-il annoncé, les audits seront diligentés dans le cadre de suivi de cette opération. 
            Conscient que la Snel sur l’ensemble du territoire national, en général et à Kinshasa, en particulier, est confrontée à de sérieux problèmes de maintenance et de renouvellement des installations, Gilbert Tshiongo a expliqué que de nombreux cas de délestage et de manque d’électricité à répétition qui indisposent la clientèle sont causés par la vétusteté de la production, du transport et de la distribution de l’électricité. « Les problèmes étant identifiés et connus car dénoncés même par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, lors de son adresse du 8 décembre 2010 devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès, les réactions du gouvernement ne se sont pas faites attendre » a-t-il indiqué.
            Il faudrait noter que le ministre de l’Energie a justifié la présence du ministre Jean-Marie Bulambo Kilosho, à cette cérémonie, par le fait que son secteur a besoin de l’implication de son collègue de l’Economie dans la génération des revenus de la Snel, par le biais des tarifs de vente d’électricité qui doivent être constamment rémunérateurs pour une société commerciale.
 

Tshieke Bukasa 

Leave a Reply