Barrage hydroélectrique de Katende : Le 15 février 2015, Kananga électrifiée !

Samedi  3 mai 2014, la cité de Bunkonde dans le territoire de Dibaya a été honorée par la visite de deux institutions politiques du Kasaï Occidental à savoir, le gouvernement provincial avec à sa tête le gouverneur de province Alex Kande Mupompa et l’assemblée provinciale dont la délégation d’une vingtaine des députés était conduite par le rapporteur de l’organe délibérant, l’honorable Kabeya Johnny en l’absence de son président malade. Objectif du déplacement : se rendre compte de l’évolution des travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Katende. Tout au long de la route Kananga-Bunkonde, longue de 45 Kms, une foule compacte était massée pour saluer le gouverneur Kande dont on connaît la détermination pour désenclaver la province et lui fournir de l’énergie électrique.

            De la cité de Bunkonde où nombreux militants du Caac et ceux du Pprd s’étaient massés pour exprimer leur soutien au gouverneur Kande qui, à la différence de ses prédécesseurs, semble faire de la matérialisation de ce projet phare du chef de l’Etat Joseph KABILA pour le  Kasaï Occidental son principal cheval de bataille, le cortège a roulé dans une épaisse couche de poussières jusqu’au site des travaux. Accueilli par l’administrateur de territoire de Dibaya et le manager général de la société Indienne Angelic qui construit la centrale hydroélectrique, Kande Mupompa a fait le tour de tout le chantier sous un soleil de plomb. Lui et les membres de sa délégation ont constaté  que les travaux d’excavation du canal, destiné à contourner les eaux de la Lulua de leur lit se poursuivent sans désemparer. Une opération de dynamitage de la roche granitique a été même organisée pour la délégation.

Selon le manager général d’Angelic, le dynamitage de la roche  se poursuivra jusqu’en Septembre prochain. Ensuite interviendra le bétonnage du canal suivi de la pose des machines et de la construction du réseau.

 LE 15 FEVRIER 2015 :

KANANGA ELECTRIFIEE !

            La profession de foi est de monsieur Krishnamoorty, le manager général de la société indienne Angelic qui exécute les travaux à Katende. Pour cela, il faudrait que la Sncc transporte l’ensemble des équipements des matériels entreposés à Lubumbashi et que le gouvernement s’acquitte des arriérés qu’il a accumulés vis-à-vis de la société Angelic dont le montant s’élève à 9 millions de dollars américains.

            Réagissant aux propos de la société Angelic, le gouverneur Kande s’est d’abord dit satisfait de l’avancement des travaux. Il s’est engagé à saisir la haute  direction de la Sncc pour obtenir de cette entreprise l’évacuation des matériels qui traînent à Lubumbashi. Des sources proches de la Sncc ont révélé que le gouverneur Kande a obtenu de cette entreprise 11 wagons sur les 14 demandés.  Les équipements ont déjà été chargés pour Kananga. Le gouverneur Kande a par ailleurs entamé des démarches auprès du gouvernement central en vue  de l’apurement des arriérés de financement.

            Interrogé sur l’engagement maintes fois renouvelé par le gouvernement Indien via son ambassadeur en poste à Kinshasa d’allouer le crédit nécessaire en vue d’accélérer  les travaux et se faire rembourser par la partie congolaise, le Gouverneur Kande a confirmé cet engagement tout en indiquant que l’offre de la partie indienne est assortie d’une condition à savoir la certification des dépenses d’Angelic par la partie congolaise.

            Le gouverneur Kande a dit toute sa détermination de voir le barrage hydroélectrique de Katende longtemps considéré comme une véritable chimère par les ouetkasaïens devenir  réalité.

Au cours de sa visite, le gouverneur Kande a également évoqué avec les responsables de la société Angelic le problème de la rémunération de la main-d’œuvre locale sur le site de Katende. Problème qui avait été soulevé par les syndicalistes dans leur cahier des charges remis au gouverneur le 1er mai. Quelques solutions ont été trouvées sur le champ. Angelic a pris l’engagement de faire signer des contrats aux travailleurs congolais avec pour effet l’amélioration de leur salaire et la mise à leur disposition d’un bus pour le transport.

            On se souvient qu’au mois de janvier dernier le gouverneur Kande avait inspecté les travaux de Katende en compagnie du ministre national de l’énergie Bruno Kapanji. Les travaux étaient exécutés à 25% et lors de la visite du 3 mai, ils ont avancé à 36%. Le barrage hydroélectrique de Katende produira 64 mégawatts. Il desservira les deux provinces du Kasaï. En attendant sa mise en service, le gouverneur Kande qui est conscient du besoin de l’énergie de la ville comme Kananga, s’emploie à la recherche des solutions intermédiaires. C’est dans cette optique qu’il va implanter d’ici la fin de l’année une centrale solaire dont les travaux sont confiés à une firme Sud-africaine, Megatron.

Leave a Reply