Bandal : un ado retrouvé mort dans un caniveau

La population de Bandalungwa s’est réveillée dans l’émoi, le samedi 3 septembre 2011, suite à la découverte d’un corps inanimé gisant partiellement dans un petit caniveau situé entre les avenues M’Siri et Batetela. A vue d’œil, le cadavre était celui d’un adolescent mais totalement inconnu des habitants du quartier. Ne portant aucune pièce d’identité sur lui, personne n’a été en mesure de le reconnaitre malgré la foule des curieux qui s’amassaient autour de sa dépouille.
Alerté, le bourgmestre de la Commune de Bandalungwa, Florent Lebe, est descendu sur les lieux accompagné des officiers de police judiciaire(OPJ) ainsi que des agents de la Croix-Rouge. D’après le constant fait par l’un des OPJ, le jeune homme devrait avoir entre 13 et 14 ans. Sa mort ne serait pas occasionnée par une cause extérieure violente. « Il n’y a aucune trace de violence sur son corps. On est tenté de croire qu’il doit avoir fait une crise d’épilepsie… » a appuyé l’OPJ.
Divers témoignages recueillis sur place indiquent aussi que le garçon grelottait de froid la veille entre ces deux avenues de Bandal, au vu et au su de tout le monde. Cependant, personne ne lui a porté secours laissant ainsi la voie au pire.

Tshieke Bukasa

Leave a Reply