Assemblée Nationale : Minaku et l’intersyndicale d’accord pour un dialogue

            Le président de l’Assemblée Nationale, Aubin Minaku, privilégie le dialogue social pour résoudre tous   les différentes avec l’intersyndicale de la chambre basse depuis  son avènement à la tête de cette institution.

            Après l’élection des délégués syndicaux, une première dans l’histoire du parlement depuis 1960, le bureau de l’Assemblée nationale vient  d’améliorer  sensiblement les conditions de vie  des agents et fonctionnaires de l’Assemblée Nationale, en signant  un protocole d’accord avec l’intersyndical de la chambre basse à l’issue d’une série de concertations.

Dans une brève cérémonie dans la salle de banquets du Palais du peuple consacrée à la signature de ce protocole d’accord, le bureau de l’Assemblée Nationale a été représenté par la questeur, Elysée Munembwe et l’intersyndicale par son président Zagabe.

Le bureau national dispose désormais d’un cadre normatif avec  la signature de ce texte pour le règlement à l’amiable de toutes les tensions sociales qui pourraient surgir le cas échéant.

Dans son allocution de circonstance, le président de l’intersyndicale, Joseph Zagabe  a affirmé que la signature de ce protocole d’accord démontre l’engagement de leur structure avec le bureau de l’Assemblée Nationale de regarder dans la même direction en respectant la volonté de la base.

Pour sa part, Elysée Munembwe, représentante du président de l’Assemblée Nationale empêché, s’est dit heureuse de la signature de cet accord qui permettra aux deux parties  de fonctionner dans les normes.

Il faut noter qu’en plus de ce protocole d’accord, le règlement intérieur figure  parmi les documents qui ont été signé entre l’intersyndicale et le bureau de l’Assemblée Nationale

ERIC WEMBA

 

Leave a Reply