Assemblée Nationale : Jaynet Kabila confirmée présidente des sages

Jaynet Kabila  a été désignée présidente du comité des sages sur le fond des sévères critiques des députés de l’opposition lors de la plénière de lundi 4 juin à l’Assemblée nationale.

Bien avant la présentation de tous les membres du comité des sages, le député  Puela de l’opposition a, dans une motion incidentielle,  contesté la procédure sur base de laquelle le président de l’Assemblée nationale a organisé leur désignation, en violation du règlement d’ordre intérieur. 
Il a rappelé le prescrit de l’article 43 du règlement intérieur qui stipule que les membres du comité des sages sont désignés par élection  et non par consensus, tel que décidé par le speaker de la chambre basse  du Parlement.
 
Cet élu de Matadi a aussi fait remarquer que le critère d’expérience  recommandé par le règlement intérieur n’a pas été respecté comme dans la Législature précédente où le choix avait été porté sur le professeur Vunduawe pour sa grande connaissance de l’univers politique congolais.
Le président  de l’Assemblée Nationale a accordé la parole à quatre députés soit deux pour et deux contre la motion,  comme l’exige le règlement intérieur.
Le député Makila a pris la parole pour soutenir la motion de son collègue de l’opposition. L’ancien gouverneur de l’Equateur a rappelé au président Minaku l’obligation qui lui incombe de veiller au respect du règlement intérieur, manifestement violé selon les preuves fournies par l’honorable Puela. Il a conseillé au président d’avoir la probité intellectuelle de reconnaître son faux pas au lieu de soumettre comme il en a l’intention la question à la sentence de la plénière.  
L’honorable Shadari  du PPRD est monté à la tribune pour rejeter la motion en estimant que le président de l’Assemblée Nationale n’a fait que respecter la décision souveraine de la plénière qui avait décidé de confier le comité des sages à une  femme par consensus en vue de faire droit aux réclamations des femmes toutes tendances confondues qui estiment que la règle de la parité est bafouée.
Emery Ukundji a pour sa part fait remarquer à Aubin Minaku que les violations répétées du règlement intérieur  risquent de ternir l’image de l’Assemblée nationale  qui doit pourtant être le temple de la démocratie.
Un quatrième député appartenant à la Majorité Présidentielle a pris la parole pour le rejet de la motion de Puela en affirmant qu’il n’existe aucun critère objectif permettant de déterminer la sagesse d’un député. 
Après toutes ces interventions, le président de l’Assemblée a soumis la motion au vote et la plénière l’a rejetée à la majorité écrasante.
 
Jaynet kabila a été Invitée à se  présenter devant la plénière avec les autres membres du comité,  sous les ovations des députés de la Majorité.
Il faut noter qu’Aubin Minaku a décrété le huis clos concernant l’examen du deuxième point inscrit à l’ordre du jour, concernant les réponses du Vice-Premier ministre et ministre de la défense à la Question Orale de l’honorable Fayulu sur la situation sécuritaire à l’Est du pays.
 
ERIC WEMBA 

Leave a Reply