Antoine Ghonda vient de publier «Joseph Kabila, mythe ou réalité ?»

Proche du Chef de l’Etat, Antoine Ghonda vient de publier un livre qui est intitulé «Joseph Kabila, mythe ou réalité».
Cet ouvrage de près de deux cent pages a été préfacé par le professeur Isidore Ndaywel. Il est sorti cette année aux éditions CT. Expert en relations internationales et en sécurité, le ministre honoraire des Affaires Etrangères est un excellent narrateur.
Son livre est comme un récit. Le style est clair, L’ouvrage fourmille d’anecdotes qui nous révèlent un Joseph Kabila différent des clichés que véhiculent sur lui plusieurs personnes. L’auteur nous amène au cœur même de la vision du Chef de l’Etat pour un Congo qu’il veut uni et fort.
Hormis une introduction, l’ouvrage contient les chapitres suivants : le dur labeur du commencement, pour la petite histoire, dans le secret de l’homme d’Etat et de sa vision, les défis socio-économiques, les services sociaux de base, l’emploi et l’habitat, l’agriculture, pêche et élevage, les cinq chantiers, la diplomatie….

Au début de l’ouvrage, l’auteur fait une révélation. « Un jour, une voix intérieure lui avait dit plus tard tu travailleras pour Kabila ». Il évoque ensuite les démarches menées pour rencontrer Joseph Kabila, ses affinités avec Olivier Kamitatu et son adhésion au Mlc. Il revient sur le voyage effectué à Gbadolite pour s’imprégner des réalités de ce mouvement, la polémique née après sa « confrontation » avec Museveni, son départ du gouvernement et sa nomination en qualité d’ambassadeur itinérant de Joseph Kabila.

Ghonda plonge les lecteurs dans ses contacts permanents avec Kabila. Et dont il commence à partager la vision.
« Demeurer constant devant les critiques les plus acerbes, les mensonges les plus odieux. Rester accroché à la traçabilité de son rêve et de sa vision pour le Congo » est la ligne que s’est tracée Kabila, fait remarquer l’auteur.

Qui brosse un tableau peu reluisant des réalités socio économiques du pays en 2001. Le Rais, lit-on, s’est engagé à relever les défis.
Ghonda s’attarde sur la reprise des contacts entre Kinshasa et les institutions de Bretton Woods, les efforts menés par l’actuel Chef de l’Etat dans les divers domaines, notamment, l’eau, l’électricité, l’habitat, le transport, les infrastructures, l’éducation, …
L’auteur parle des réalisations de la troisième République, met un accent particulier sur les contrats chinois, l’annulation de notre dette, les cinq chantiers,
Le livre est illustré et fourmille des chiffres.
Dans la conclusion, l’auteur dit avoir fait un bilan du parcours du Chef de l’Etat de 2001 à 2011. Pour lui, la plus grande victoire de Kabila est l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE.
Et dans l’Afrique du XXIème siècle, le rêve de Kabila qu’il a commencé à matérialiser depuis son avènement au pouvoir en 2001 est que la RDC puisse jouer un rôle important dans l’intégration économique et politique.

Jean- Pierre Nkutu.

Leave a Reply