Amnistie : les 50 premiers bénéficiaires sont là

lambert_mende_omalanga_congo_zC’est au cours d’un point de presse animé conjointement avec son collègue des Médias, Lambert Mende Omalanga, le samedi 19 avril dernier, que la ministre de la Justice, Wivine Mumba a dévoilé la liste des premiers bénéficiaires de la loi d’Amnistie votée au parlement et promulguée par le chef de l’Etat.

Ils sont au total cinquante, poursuivis pour avoir participé en leur temps aux mouvements insurrectionnels ci-après : l’ex-groupe armé M23, l’attaque du Palais de la Nation en date du 27 février 2011, ARP/Faustin Munene et GALCD d’Honoré Ngbanda.

Ce n’est qu’un début, car l’opération va se poursuivre, soutient la ministre Mumba, en renseignant qu’elle a signé dernièrement 7 arrêtés relatifs à l’exécution de la loi portant Amnistie.

Expliquant la procédure conduisant au bénéfice de l’amnistie, la ministre de la Justice a souligné que les candidats éligibles doivent d’abord remplir l’acte d’engagement individuellement, conformément aux prescrits de la loi. Puis, les dossiers doivent être envoyés au ministère pour un examen au cas par cas, avant de réserver la suite appropriée.

Par ailleurs, ledit acte d’engagement, édité en quatre langues nationales et en français, doit être envoyé dans les parquets et auditorats militaires à travers le territoire national, ainsi que dans toutes les représentations diplomatiques.

A ce jour, une centaine de dossiers sont sous examen. Toutefois, rappelle-t-elle, certaines conditions peuvent jouer en défaveur du bénéfice de l’amnistie pour des personnes jugées éligibles. C’est le cas par exemple des personnes qui, hormis les infractions définies dans la loi, ont été reconnues également coupables d’autres infractions de droit commun.

Voici la liste des cinquante personnes libérées le samedi :

A.        Ex-groupe armé M23 :

1. M. ABANDI MUNYARUGERERO René

2. M. KAMBASU NGEVE Jean-Serge

3. M. SENDUGU HAKIZIMANA MUSEVENI

4. M. MASHAGIRO NZEYI Jérôme

5.  M. CHOKWE CEMBO Moïse

6. M. BAZOLELE  BANKAZI Célestin

7. M. BWISHE  HATEGEKA Ephrem

8. Lieutenant-colonel KIROKO  MBERAMIHETO Douglas

9. M. MALANGU TSHISHIKU

10. M. MUSHOBEKWA IRENGE Darius

11. M. AHMADI MIRUHO YUSUFU

12. M. AMURANI  DJUMA  KINYATA

13. M. BILONGO IGULU Bilos

14. M. KANANKWISHI MUSHI Christophe

15. M. MULUME WA NGENDO Elie

B. Attaque du 27 février 2011 à Kinshasa

16. Colonel retraité MAMBU SENGA

17. Colonel LINDONGO MUNDELE

18. Lieutenant colonel BAKELENGBE BAMBE Léopold

19. Mme SESELE  TELEMA Titi (civile, milicienne Enyele)

20. Capitaine KENGA KOPE Ambroise

21. Sous-lieutenant EPUMBA  BAPIMELEME

22. Adjudant chef KWADEBA MOBUTU Ibrahim

23.      1er sergent major KIBULA LIMENGO Justin

24.      Mme NURA MBEKPA (milicienne Enyele)

25.      Ex-lieutenant KABONGO MPUNGA Dieudonné

26.      M. AMEMISO MATUMA Micho (milicien Enyele)

27.      BABOTO  BOKUNZO Isaac (milicien Enyele)

28.      Ex-lieutenant  BOPOPI BOSIKINI Bosco

29.      Brigadier en chef MATINGI NDIMO Pitshou

30.      Caporal NZINGA SONGODE Elie

C.        ARP/Faustin MUNENE

31.      M. LONTULU ITWA ISEMBONGI ILINDANKIYO Jean Paul

32.      Capitaine YIMBI MAFIMBU Davin

33.      Sous-lieutenant LIBALA FINGALI Ruffin

34.      1er sergent major KAWAYA KUMANDA Papy

35.      Adjudant ILONGA NGOY Dominique

36.      M. PALATA GINANO Patrick

37.      M. KABAMBA KNDAKA Jean Pierre

38.      Adjundant MABELE  MANKUBILE Marcel

39.      M. MAVINGA BAVU Samuel

40.      M. MULA EMBENGE Baudouin

D. GALCD/Honoré NGBANDA

41.      M. NGUNDA BOLEMBA Blaise

42.      Sous-lieutenant AYENGE  MONAMA Antoine

43.      Sous-lieutenant  KOBAMBU  BWANE

44.      Adjudant ALEMBI MBANGI Jean Baptiste

45.      Policier KODONDI NGBONGBO

46.      M. KUMUGO NANGALI

47.      M. MUKASA MAYAMA Jean Claude

48.      Adjudant AGOLOWA LIKINGU Jean René

49.      Sous-lieutenant BAEOLOMBE NGELI André

50.      M. MAKAMBO PELENDE Basile.

One Comment

  1. C’est bien bon de saluer la décision de madame Ministre Wivine de Justices et droits humains de cet acte indimé par le Président de la RDC et exécuté par cette dernière. Mais ce pas tout, l’importance c’est ne pas ça? Nous nous poumonez de liberer les uns et conchonner les outrres. Une personne comme le Général Munene, un Monsieur digne de défendre la nation, quel est le mal commis par lui, afin qu’il échappe à l’adminise?. JKK, remettez nous Fausin Munene au pays, nous le déplorons.
    Merci

Leave a Reply