78% de Congolais sans eau potable !

Pendant quatre jours, soit du 13 au 16 avril 2010, le Ministère du Plan à travers le Comité National d’Action de l’Eau et de l’Assainissement (C.N.A.E.A.) organise les 2ème Journées Portes Ouvertes (JPO) du Secteur de l’Eau et de l’Assainissement dans le souci d’inciter le gouvernement, les bailleurs et le secteur privé à investir dans le secteur de l’Eau etde l’Assainissement dans notre pays. Cette activité vise également la recherche des voies et moyens pour améliorer la desserte en eau potable, assainissement et la gestion durable des ressources en Eau en Rd Congo. Cette information a été porté à la connaissance du public par Olivier Kamitatu, ministre du Plan, lors d’un point de presse qu’il a tenu le mercredi 03 mars 2010 dans la Salle de conférence «Mulumba Lukoji» de son ministère, dans la commune de la Gombe.

Le ministre a tenu a précisé que la Revue annuelle du secteur de l’Eau et de l’Assainissement (les 1ères  JPO) avait  permis d’avoir une idée des progrès réalisés dans le cadre de la mise en œuvre du DSCRP dans le secteur. Et une analyse des indicateurs clés de la mise en œuvre des objectifs fixés dans le DSCRP a permis de comprendre que des efforts supplémentaires doivent être fournis pour répondre aux attentes du Président de la République, Joseph Kabila. En effet, dans son message devant les deux chambres du Parlement sur l’Etat de la Nation, il a réaffirmé son engagement et sa détermination à œuvrer pour l’amélioration du bien être des Congolais en décrétant 2010 comme étant l’année du social, avec un accent particulier sur l’amélioration des dispositifs de desserte en Eau potable et Assainissement. Le ministre pense que pour concrétiser cette volonté, une multiplication des initiatives dans ce secteur reste plus que jamais incontournable.

C’est ainsi que les 2èmes JPO  seront organisées du 13 au 16 avril 2010, pour, entre autres objectifs, assurer la visibilité des Cinq chantier dans ce secteur précis. Pour ce dernier, en livrant l’information à l’avance, il veut assurer une bonne communication avec le public et divers partenaires intéressés directement ou non à cette question. Parmi les partenaires fortement impliqués dans le secteur de l’Eau et Assainissement, le ministre n’a pas oublié de mentionner le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef), qui avec d’autres partenaires tels que CTB, Jica, UE etc., mobilisent des financement pour le développement de ce secteur vital la vie et la survie des enfants. En effet, avec l’appui de la Communauté internationale, la Rd Congo a mis en place plusieurs programmes visant à la fois les investissements et la réforme du secteur de l’Eau.

Seulement 22% des Congolais ont accès à l’Eau potable

Le ministre est revenu sur le drame de la Rd Congo qui, située au centre de l’Afrique et à cheval sur l’Equateur, reste l’un des pays les plus arrosés du continent africain. A ce titre il enregistre une pluviosité importante repartie sur toute l’année, soit 1.200 mm/an en moyenne  et dispose des ressources en Eau immenses et diversifiées. Le fleuve Congo se classe 1er en Afrique par la superficie de son bassin. Cependant malgré ses abondantes ressources en Eau et en se basant sur les statistiques de 2006, le ministre a constaté que la Rd Congo  vit un paradoxe car seulement 22% de sa population a accès à l’Eau potable et 9% bénéficie des dispositifs adéquats d’assainissement. En plus, 70% de la population de la Rd Congo est frappée par la pauvreté. Pour le ministre, tout cela oblige le gouvernement à réussir le programme tracé par la président de la République en concrétisant ses engagements dans le cadre des OMD. C’est ainsi que l’objectif général des 2èmes Journées Portes Ouvertes (JPO) est « améliorer l’accessibilité à l’eau potable et à l’assainissement pour la population congolais d’ici fin 2015 ».

Les JPO de 2010 auront aussi d’autres objectifs, tels que inciter le gouvernement et les partenaires à investir dans ce secteur d’ici 2011 ; favoriser l’émergence d’ici 2012 des entreprises de construction dans le secteur de l’approvisionnement en Eau potable, Hygiène et Assainissement ; promouvoir d’ici 2012; les technologies à faible coût capables de contribuer à l’amélioration de la desserte en Eau potable et assainissement d’ici 2015 dans le cadre des OMDS et faciliter l’intégration effective du genre dans la gestion et le développement du secteur de l’Eau d’ici 2011.

SAKAZ et Dorcas Nsomue

Leave a Reply