7 millions de dollars pour 5 stades à Kinshasa

Copie_de_raphael_2La spoliation des espaces réservés à l’Etat congolais demeure  une préoccupation pour le gouvernement. Cette préoccupation sera bientôt matérialisée à travers une première phase d’un ambitieux projet d’aménagement de cinq stades municipaux.

Cette information a été rendue publique, hier mercredi 4 juin 2014,  par le ministre de la Jeunesse, Sports, Culture et Arts Baudouin Banza Mukalay Sungu, au cours de la présentation dudit projet au stade municipal de la commune de Bandalungwa.

Parmi les personnalités présentes à cette cérémonie, il y avait le secrétaire général aux Sports, Barthélemy Okito, le bourgmestre de Bandalungwa, Adrien Longange, les délégués du BCECO, ainsi que les membres du comité de pilotage et technique.

Prenant la parole pour circonscrire l’événement du jour, le ministre Banza a déclaré que ce projet entre dans le cadre des ambitions du gouvernement. Il a fait état de cinq stades qui vont être construits dans la capitale dans le cadre de ce projet.

Dans le lot de cette première phase, il y a notamment Bandalungwa, Matete, Barumbu, Delvaux et N’djili.

Baudouin Banza a indiqué que l’un des objectifs visé par ce projet ambitieux, c’est de faire face à la spoliation,  ensuite créer des écoles de sports qui vont servir de pépinières au domaine sportif congolais et promouvoir de jeunes talents.

En outre, il a fait savoir que ce projet va générer des emplois potentiels avec la construction de magasins pour la vente des équipements et kits sportifs.

Le titulaire des Sports a indiqué qu’hormis les terrains qui vont être construits pour le football, d’autres disciplines telles que le volleyball, l’athlétisme, les arts  martiaux, ainsi que le basketball, pourront aussi en bénéficier.

Enfin, le ministre Banza a émis le vœu de voir cette œuvre pérennisée pour toute la jeunesse congolaise, par les futurs gestionnaires.

Intervenant pour livrer les détails techniques de ce projet ambitieux, Jean Baptiste Ntagoma, conseiller principal à la Primature, a signalé qu’une vingtaine d’entreprises ont soumissionnées à l’appel d’offres.

Il a  affirmé que le dépouillement pourra intervenir d’ici le 20 juin, avant de préciser que le souhait est de voir l’avancement de travaux d’ici quatre mois.

De son côté, Jean Pierre Mukadi Kalombo du Bceco a indiqué que ces stades vont être dotés de systèmes d’informations sécurisés.

Pour sa part, le bourgmestre de la commune de Bandalungwa qui s’est dit honoré par la visite du ministre Banza, a sollicité l’implication du titulaire des Sports pour assainir le complexe sportif Bandalungwa-Kintambo « Cosbaki », abandonné et qui se trouve dans un état de délabrement à faire pâlir ses anciens pensionnaires.

Enfin, il a formulé le souhait de voir revivre l’espace culturel « Moto na Moto Abongisa » situé dans l’enceinte du bâtiment administratif de la commune.

Melba Muzola

Leave a Reply