300 millions USD pour une nouvelle cimenterie à Kimpese

Représentant personnel du Premier ministre, le ministre de l’Industrie, Petites et Moyennes Entreprises, Rémy MusungayiBampale, a présidé, le mercredi 6 août 2014 à Fleuve Congo Hôtel à Gombe, la cérémonie de signature du contrat EPC pour la construction d’une cimenterie intégrée à Kimpese dans le Bas-Congo. C’est la filiale RD Congolaise de l’entreprise Sud-africaine PPC Barnet RDC et la société chinoise SINOMA International Engineering Compagny qui ont apposé leurs signatures sur ce document qui marque le démarrage des travaux de construction de ce projet à Zamba, évalué à quelque 300 millions USD. « C’est un contrat EPC d’ingénierie, de fourniture des équipements et de construction pour une usine de ciment clé en main en RDC… » a confirmé à cet effet le ministre Musungayi.

            En effet, a souligné le ministre, ce projet est appuyé par le gouvernement car l’usine engendrera, dans sa phase pleinement opérationnelle, la création d’environ 300 emplois directs et aura recours à la technologie moderne dans la fabrication du ciment et la protection de l’environnement. «  Visiblement le projet cadre avec la vision de la Révolution de la modernité et rappelle les idées forces du message du chef de l’Etat qui nous invite tous à ne pas rater le tournant de la reconstruction… » a-t-il appuyé.

            Concernant les principaux sponsors dudit projet, KetsoGordhon, chiefexecutiveofficer à PPC, a informé la presse que ce sont PPC Ltd, Barnet Group et la Société Financière Internationale(SFI). Quand à la présence de Sinoma International Engineering Company, KetsoGordhon a indiqué cette société chinoise est le leader mondial dans le domaine de la construction d’usines de ciment et possède une grande expérience dans la réalisation de projets intégrés en Afrique, plus particulièrement en Afrique du Sud, au Zimbabwe, en Angola et en Ethiopie.

                                               Fin 2016 : mise en service

            A en croire Trevor Barnard, responsable du développement de ce projet à PPC Ltd, la construction de cette usine de ciment, installée à Zamba dans le district des Cataractes, prendra environ 26 mois et sa mise en service est donc prévue au dernier trimestre de 2016.

La demande actuelle du ciment en RDC étant d’environ 3 millions de tonnes par an, les animateurs du projet ont affirmé que l’usine ambitionne cependant de produire à elle seule 1 millions de tonnes par an. Selon KetsoGordhon, l’usine entièrement intégrée sera composée d’un four avec précalcinateur à 5 étages et d’un four à calcination et produira un million de tonnes de ciment par an qui permettront de desservir à la fois le marché en pleine croissance de la croissance de la RDC et les marchés d’exportation dans les pays voisins.

Au sujet des conséquences environnementales éventuelles que pourraient causer une telle exploitation, les responsables du projet ont balayé toutes les inquiétudes, rassurant que des spécialistes sont à pied d’œuvre dans la prise des mesures devant faire respecter l’environnement. « C’est d’ailleurs une condition sine qua non de l’IFC qui nous encourage aussi à nous assurer de l’amélioration des conditions de vie des populations environnantes du site de Zamba.  » a indiqué IlonoLeni Le Nkoy. Ajoutant par ailleurs que dès janvier 2015 une école de formation sera créée afin qu’au démarrage des activités la population soit prête pour travailler. « Nous ne venons pas seulement pour vendre, mais aussi faire développer le pays…» a-t-il lâché.

TshiekeBukasa

Leave a Reply