Après avoir réussi le pari du lancement de son portail électronique, l’Office National de l’Emploi entre en pleine phase de la « Révolution de la modernité » avec la pose de la première pierre de la construction de l’édifice devant abriter son siège administratif, hier mardi 18 février 2914.

C’est le ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale, Bahati  Lukwebo, qui a présidé la cérémonie, sur l’avenue du Haut Commandement, en présence du DG de l’Onem, Eliane Angélique Kikudi et de la DG de l’INSS, Agnès Mwad Nawej.

Prenant la parole pour la circonstance, le ministre Bahati a indiqué que ce projet s’inscrivait dans la vision du Chef de l’Etat. Il a souligné que son aboutissement n’a pas du tout été facile puisque l’Onem a passé dix années de galère, par manque de frais de fonctionnement.

Bahati Lukwebo a relevé qu’avec cet ouvrage, l’Onem quitte son état de pauvreté grâce au dynamisme de sa Directrice Générale ainsi que de l’ensemble de son personnel.

Enfin, il a appelé la DG, la DG adjointe ainsi que ceux qui ont réussi ce marché d’appel d’offres à veiller pour que le délai de construction soit respecté.

Intervenant pour sa part, la Directrice Générale de l’Onem, Angélique Kikudi a expliqué que la concrétisation de la construction du siège de son organisme était l’aboutissement d’un long processus de passation des marchés publics. Elle a salué les efforts du gouvernement à travers le ministre de l’ETPS qui n’hésite pas à accompagner l’Onem dans son plan de redressement.

Signalons que l’ouvrage aura trois niveaux. Les travaux vont s’étendre sur  12 mois. Ils seront exécutés par l’entreprise SCICO ( Société de Commerce et de l’Industrie du Congo), pour un coût de 800.000 millions de francs congolais.

Melba Muzola

Leave a Reply